Chaire Interdisciplinaire de la première ligne
Interdisciplinary primary care Chair

Le Fonds Dr. Daniël De Coninck est géré par la Fondation Roi Baudouin
The Fund Dr. Daniël De Coninck is managed by the King Baudouin Foundation

Le projet

Trois universités, trois hautes écoles, des représentants des usagers de soins de santé et du public, professionnels, managers et politiques unissent pour la première fois leurs forces, moyens, connaissances et capacités de recherche afin de contribuer au développement d’une première ligne d’aide et de soins forte et efficace en Belgique francophone. Dans une logique d’intelligence collective, Be.Hive (« La ruche ») veut insuffler une dynamique participative auprès de l’ensemble des acteurs.

La chaire interdisciplinaire de la première ligne a pu voir le jour grâce au soutien du Fonds Dr. Daniël De Coninck, géré par la Fondation Roi Baudouin, qui lui octroie un montant de 2,5 millions pendant cinq ans. Une Chaire flamande démarre en même temps « Primary Care Academy ».

Les activités de la Chaire francophone se déclinent autour de quatre axes centraux ; ces axes se superposent fréquemment, en particulier lorsqu’il s’agit de personnes vivant des situations complexes, notamment celles liées à une précarité financière, relationnelle, sociale ou lorsque des problèmes de santé mentale surviennent :

1. Soutenir la création d’une vision commune d’une première ligne forte en Belgique francophone, ancrée localement

Card image cap

Concrètement, nous avons démarré nos activités par un inventaire large de la perception de la première ligne, parmi ses acteurs-clé, via une enquête par questionnaires à large échelle (essentiellement électronique et postale), en Belgique francophone. Plus de 6000 répondants nous ont fait part de leurs perceptions. Leurs réponses ont été discutées lors d’ateliers thématiques en décembre 2019 et nous ont permis d’écrire un premier texte de référence avec ces mêmes acteurs-clé. Il s’agit d’un premier livre blanc, disponible via ce lien

Ce texte sert actuellement de boussole pour orienter les priorités d’agenda de recherche et d’enseignement de Be.Hive pour les années à suivre. Nous l’avons présenté lors d’une conférence le 18 février 2020 et les présentations et enregistrement vidéo sont disponibles via l’onglet "Publications".

Par ailleurs, les deux questions de recherche générales pour cet axe sont les suivantes. Elles tiennent compte de la situation de pandémie liée au Sars-CoV-2 actuelle.

1. Quel est l’impact de Be.Hive sur les soins de première ligne, dans une vision du quadruple aim (amélioration de la qualité de vie, amélioration de la qualité des soins, meilleure utilisation des ressources et amélioration de la qualité de vie des professionnels)?

2. Comment, pour qui et pourquoi Be.Hive a-t-il contribué au renforcement de la première ligne (ou non) ?

En savoir plus

wp1

Dans le domaine de la structuration de la première ligne ou pour tout autre domaine : Contactez Thérèse Van Durme

Vous souhaitez être tenu informé de notre actualité ?

Les travaux de l'année COVID en soins primaires

Le projet de réseau Accord a démarré officiellement ses travaux le 1er janvier 2020 avec le soutien financier de l’IRESP pour une année. Comme chacun d’entre nous, le réseau en construction a dû faire avec la pandémie de Covid-19. La soudaineté de l’épidémie, la radicalité des mesures de confinement, les problèmes d’approvisionnement en matériel de protection et de tests diagnostiques ont constitué un véritable défi pour l’ensemble du secteur de la santé et notamment le secteur des soins primaires.

Les partenaires du projet Accord se sont mobilisés activement pour documenter rapidement comment les acteurs du secteur se sont adaptés au regard des préconisations et recommandations, mais également au regard des difficultés rencontrées en pratique. Trois séries de deux vagues d’enquêtes de grande ampleur ont été réalisées au début et à la fin du confinement auprès de trois groupes d’acteurs de soins primaires partenaires du réseau.

Ces travaux menés dans l’urgence apportent des informations utiles sur un champ structurellement sous documenté. Ils sont pour partie en cours de valorisation. Ils permettent d’envisager des travaux d’approfondissement et présentent également des limites qu’il nous parait essentiel de discuter.

Au cours de l’année 2020, le réseau ACCORD a également poursuivi les axes de travail inscrits au projet :

  1. La constitution d’un outil de gestion d’investigateurs de recherche en soins primaires comprenant l’élaboration d‘un cahier des charges, la recherche et le choix d’un prestataire;
  2. La poursuite des relations avec les partenaires étrangers notamment francophones avec la participation à la constitution et aux échanges du Groupe Francophone des Soins Primaires (GFSP);
  3. Le soutien au développement de travaux de recherche et notamment la participation à l’élaboration d’une réponse à l’appel à projet du GIRCI IdF sur la thématique de l’accès aux soins. Le séminaire de juin 2019 à Nice avait notamment fait émerger la thématique de l’accès aux soins comme une thématique d’intérêt prioritaire pour le réseau ACCORD.

Les objectifs du séminaire, qui sera à la fois distanciel et présentiel, sont d’exploiter les travaux menés sur la Covid-19 de façon transversale, et dessiner les perspectives d’action et d’évolution du réseau à court et moyen terme.

Thérèse Van Durme (UCLouvain - membre de Be.Hive) y (re)présentera la situation belge, avec des collègues Français, Québécois et Suisses, dans le cadre d’un workshop international francophone du Groupe International Francophone des Soins Primaires (GFSP).

Informations et inscriptions : https://seminaireaccord202.wixsite.com/seminaireaccord2020

Certificat en Méthodes et pratique de l'interdisciplinarité dans le domaine de la santé

Nouveauté de la rentrée, le certificat en Méthodes et pratique de l'interdisciplinarité dans le domaine de la santé organisé par plusieurs départements des facultés de Médecine Vétérinaire, Médecine et Philosophie et Lettres de l’ULiège en partenariat avec la Catégorie paramédicale de la Haute École Libre Mosane propose aux (futurs) professionnels de la santé de se former aux méthodes et à la pratique concrète de l’interdisciplinarité.

Programme de la formation

La formation comporte 25 ECTS et 150 heures d’activités en présentiel, répartis en 5 modules :

  • Module 1 : Rôle et méthode de l'analyse conceptuelle dans une pratique réflexive – 3 ECTS
  • Module 2 : Approches critiques des savoirs et de leurs usages dans le domaine de la santé  – 3 ECTS
  • Module 3 : Revue d'expériences interdisciplinaires et interprofessionnelles dans le domaine de la santé – 5 ECTS
  • Module 4 : Exercices en situations simulées - 4 ECTS
  • Module 5 : Intégration de l'approche conceptuelle dans le cadre professionnel  – 10 ECTS

Découvrez plus d'information en cliquant sur le lien suivant : https://www.news.uliege.be/cms/c_12013077/fr/certificat-en-methodes-et-pratique-de-l-interdisciplinarite-dans-le-domaine-de-la-sante

Après-midi "soins intégrés"


Dans le cadre d’une après-midi « soins intégrés », organisée à l’occasion de la présentation de la thèse d’Anne-Sophie Lambert (IRSS, UCLouvain), le 2 octobre dernier à Woluwé. 5 projets de soins intégrés y présentaient des activités pour améliorer le parcours de soins de personnes vivant avec des maladies chroniques : PACT, Chronilux, Chronicopôle, Résinam et BOOST.

De plus, le directeur de la PAQS présentait la construction d’un référentiel de la qualité pour la première ligne.

Enfin, Anne-Sophie Lambert a réalisé la défense publique de sa thèse concernant l’évaluation de l’innovation en soins de santé – d’une approche sommative vers une approche développementale.

Le secteur de l’aide à domicile: le grand oublié de la crise du coronavirus

La crise actuelle du Covid-19 révèle de manière criante les incohérences de notre système de santé. La crise du Covid-19 nous invite à tirer les leçons de cette crise pour organiser notre système de manière plus efficiente, en rendant plus visible pour renforcer tous les maillons de la chaine de solidarité que devrait être notre système de santé. En particulier ceux de la première ligne, comme le décrit la carte blanche.

Consultez l'article en cliquant sur le lien suivant : https://plus.lesoir.be/290332/article/2020-03-27/le-secteur-de-laide-domicile-le-grand-oublie-de-la-crise-du-coronavirus

EBPNET.BE se présente

Depuis sa création en 2011, EBMPracticeNet, Evidence Based Medicine PracticeNet, s'adressait avant tout aux médecins généralistes. Mais désormais, et sur mandat des autorités fédérales, la fonction de recherche a été étendue et affinée à d’autres professions de soins de première ligne. Voilà pourquoi leur nom a changé en EbPracticeNet.

Ebpracticenet est une base de données numérique de guides de pratique clinique et d'informations de type evidence-based destinée aux prestataires de soins belges. Au travers de notre plate-forme en ligne, nous mettons à votre disposition toutes sortes de guides de pratique clinique, recommandations, discussions critiques d'articles, brochures patients, instruments de mesure et outils audiovisuels scientifiquement étayés. Le triangle d'or composé des preuves scientifiques, de l'expérience et du savoir-faire du prestataire de soins, et des souhaits et préférences du patient est la base d'une evidence-based practice ou pratique factuelle.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Acteurs

Be.Hive rassemble et met pour la première fois en réseau trois universités et trois hautes écoles.

Groupe de résonance

Le Groupe de résonance reprend les six acteurs de la Chaire ainsi que :

Contactez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la recherche ou entrer en contact avec les chercheurs qui s'occupent de la collaboration interprofessionnelle, la participation des personnes et patients (dans leurs soins ou dans leur communauté) ?

Faites-nous connaitre votre projet, afin que nous puissions vous aider à faire connaitre ailleurs ce qui se passe bien chez vous. Ceci pourra contribuer à élargir notre communauté d’apprentissage et de pratiques.